Institut Fédératif
de Recherche sur le HANDICAP

mardi, 04 février 2014 15:41

21e séance - 21 novembre 2013

Aline Alauzet (IFSTTAR)

Les situations de handicap lors des déplacements hors du domicile : apports de HSM

Michel Vernay (INVS)

Maigreur, obésité et perte d’autonomie chez les personnes âgées à domicile en France.

 

La séance :

Aline Alauzet (IFSTTAR)

Les situations de handicap lors des déplacements hors du domicile : apports de HSM
Résumé :

L’accès aux transports conditionnant la participation sociale, et ce dans tous les domaines, le non accès aux transports ou les difficultés rencontrées pour leur usage sont donc sources d’inégalités. Dans le contexte de la loi de 2005 qui a réaffirmé le droit aux transports pour tous, il est important de chercher à identifier les situations de handicap dans les transports et de suivre leur évolution.  L’enquête Handicap Santé volet ménages est l’une des sources utilisables pour identifier ces situations de handicap en complément des enquêtes centrées sur la description des déplacements. Elle permet notamment de mettre en lumière les pratiques de déplacement, les gênes et la nature des difficultés rencontrées dans les transports selon la présence de limitations fonctionnelles, l’âge et le fait d’être ou non en activité.

Documents téléchargeables :

Diaporama
Discussion

Michel Vernay (INVS)

Maigreur, obésité et perte d’autonomie chez les personnes âgées à domicile en France.
Résumé :

Introduction–L’objectif était de décrire la prévalence de l’obésité et de la maigreur chez les personnes âgées à domicile en France et d’étudier leur association avec la perte d’autonomie.
Méthodes – L’enquête nationale Handicap-Santé, volet « ménages », réalisée en 2008, comportait un recueil en face-à-face de données sociodémographiques, anthropométriques et sur les restrictions d’activité de la vie quotidienne. Les relations entre catégories d’indice de masse corporelle (IMC) et perte d’autonomie (au moins une restriction d’activité) ont été analysées par des régressions logistiques multivariées ajustées sur les caractéristiques sociodémographiques.
Résultats – Les analyses ont porté sur 4 296 personnes âgées de 75 ans et plus. La prévalence de la maigreur (IMC<21) s’élevait à 14,9% [13,3-16,7]. Elle était plus élevée chez les femmes (19,6%) que chez les hommes (7,6%) et augmentait avec l’âge (p<10-3). La prévalence de l’obésité (IMC≥30) s’élevait à 14,6% [13,1-16,2]. Elle diminuait avec l’âge (p<10-3). Chez les hommes, le risque de perte d’autonomie était augmenté en cas de maigreur (ORa=2,7 ; p=0,007) ou d’obésité (ORa=1,9 ; p=0,005) comparé à la corpulence normale. Chez les femmes, il augmentait en cas de surpoids (ORa=1,7 ; p=10-3) ou d’obésité (ORa=2,9 ; p<10-3) comparé à la corpulence normale.
Conclusion – L’obésité et la maigreur sont fréquentes parmi les personnes âgées à domicile et s’accompagnent d’un risque accru de perte d’autonomie. Dans un contexte marqué par le vieillissement de la population et l’augmentation de l’obésité chez les jeunes adultes, la surveillance nutritionnelle des personnes âgées constitue un enjeu de santé publique important.

Documents téléchargeables :

Diaporama
Discussion

IFRH - Adresse

IFRH, Pavillon des Folles, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47 Boulevard de l'Hôpital, 75651 PARIS Cedex 13, FRANCE