Institut Fédératif
de Recherche sur le HANDICAP

Fil de navigation

Partenariat, coopération, recherche

   La mise au point de l'enquête HID, projet inédit en France aura été le fruit d'une longue coopération - démarrée dès 1995 - avec les principaux organismes de recherche travaillant dans les domaines concernés : le groupe de projet mis sur pieds à cette occasion comprenait des chercheurs du CREDES, du CTNERHI[1], de l'INED, de l'INSERM et naturellement, au nom du ministère des Affaires Sociales, de la DREES.     

    Quant au montage financier il a rassemblé (outre celle, largement prépondérante, de l'INSEE) les contributions de nombreux acteurs du système d'aide aux personnes handicapées ou âgées : le ministère des Affaires Sociales, l'association chargée depuis la loi de 1987 de gérer le fonds d'insertion des travailleurs handicapés (AGEFIPH), les caisses nationales de sécurité sociale (CNAMTS, CNAV, CNAF et CANAM), le monde des mutuelles et assurances (FFSA, GEMA, MGEN), des caisses de retraites complémentaires (AGIRC et ARRCO), ainsi que l'association des paralysés de France (APF).

    Bref, une mobilisation tout à fait exceptionnelle répondant aux demandes réitérées du Conseil National de l'Information Statistique[2], bénéficiant en outre de l'appui de la Délégation Interministérielle aux Handicapés et de l'intérêt exprimé - notamment au travers de leur Comité d'Entente - par les associations de personnes handicapées et de leurs familles et amis.

    Tout au long de l'enquête, de sa préparation en 1995 jusqu'à aujourd'hui, l'ensemble des partenaires ont été tenus informés de son avancement grâce à la diffusion de  lettres d'information.

     
    [1] Le Comité Technique National d'Études et de Recherches sur le Handicap et l'Inadaptation, longtemps animé par des chercheurs de l'INSERM, est essentiellement financé par la Direction de l'Action Sociale. Ses missions lui confèrent en particulier le rôle d'interlocuteur de recherches vis à vis des associations de handicapés.

    [2] Dans ses avis généraux sur les programmes statistiques de 1996, 1997 et 1998.
 

LETTRES D'INFORMATION

Il s'agit d'un recto-verso paraissant environ deux fois par an. Il est diffusé aux différents acteurs du domaine du handicap ou de la dépendance, soient 300 à 350 personnes dont deux ou trois dizaines de chercheurs étrangers. Le contenu relate l'avancement technique et financier du montage de l'opération.

 
N°13 Avril 2003
N°12 Septembre 2002
N°11 Juillet 2001
N°10 Juillet 2000
N°9  Novembre 1999
N°8  Mars 1999
N°7  Septembre 1998
N°6  Novembre 1997
N°5  Mai 1997
N°4  Septembre 1996
N°3  Mai 1996
N°2  Décembre 1995
N°1  Juillet-août 1995


IFRH - Adresse

IFRH, Pavillon des Folles, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47 Boulevard de l'Hôpital, 75651 PARIS Cedex 13, FRANCE